NEWSLETTER
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de la banque en ligne
Déjà 526 inscrits !
Banques suisses et FinTech : est-ce possible ?

Banques suisses et FinTech : est-ce possible ?

En 2015, les banques suisses se positionnent difficilement dans l’univers de la FinTech. - Actualité de la banque en ligne.


banques-suisses-et-FinTech

Cela tient à la fois aux conséquences de la crise financière de 2008, à leurs modèles de développement et à leurs faibles stratégies d’innovation. Néanmoins deux banques, UBS et Crédit Suisse ont lancé quelques actions dans le domaine FinTech.
Les banques, ont durement subit la crise financière de 2008, dans le même temps les géants de la haute technologie, Apple, PayPal, Google, Facebook, marchent sur leurs plates-bandes. Historiquement les banques suisses se développèrent sur la conservation des acquis et le secret bancaire, ce qui n’est pas en corrélation parfaite avec la société numérique, son instantanéité, son innovation fulgurante et ses prises de risque. Les banques suisses vivent sur leurs acquis et anticipent peu l’évolution fondamentale des marchés.

L’environnement Helvétique est peu propice à l’innovation, celle-ci stagne ; les banques sont attentistes. Enfin, l’absence de réflexion, de congrès, d’universités propectives ne permet pas de catalyser les énergies pour développer les perspectives d’évolution.
Pour évoluer, plutôt en étant actif que suiveur, deux Banques suisses misent sur des stratégies multicibles : partenariat avec des incubateurs, concours de startup, investissement dans des startup, création d’une banque digitale, d’un fond d’investissement pour PME, migration informatique. Les générations se renouvellent et avec elles, les habitudes culturelles et les usages. La génération active, et surtout les générations à venir obligeront les banques suisses à s’adapter dans leur cœur de métier. Sinon c’est l’affaiblissement et la disparition à moyen terme.


Autres articles d'actualité sur la banque en ligne A lire également :